• 4, rue Gabriel Péri 77120 COULOMMIERS Cedex
  • URGENCES : 01 64 65 39 98
CH Coulommiers CH Coulommiers

    La commission des relations avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (C.R.U.)

    À quoi sert la C.R.U. ?

    La C.R.U. permet de faire le lien entre l’établissement et les usagers. Elle joue un rôle essentiel dans la mise en oeuvre des mesures contribuant à améliorer votre accueil et celui de vos proches ainsi que votre prise en charge. Elle doit en outre veiller au respect de vos droits. Dans le cadre de ces missions, elle peut être amenée à examiner vos plaintes ou réclamations (comme indiqué aux paragraphes, ci-dessus).

    Quels sont les membres de la C.R.U. ?

    La C.R.U. est composée au moins :

    • du directeur de l’établissement (ou de son représentant) ;
    • de deux représentants des usagers ;
    • du médiateur médecin et du médiateur non médecin.

    Les établissements peuvent décider que la C.R.U. soit composée de davantage de membres.

    De quelle façon la C.R.U. accomplit-elle ses missions ?

    L’établissement consulte la C.R.U. sur la politique qu’il convient de mener sur le droit des usagers et la qualité de l’accueil et de la prise en charge.

    Pour être en mesure de répondre à cette consultation, la C.R.U. élabore, chaque année, un rapport dont le contenu est discuté au sein du Conseil de surveillance. – Pour rédiger ce rapport, la C.R.U. s’appuie sur un très grand nombre d’informations. Une partie de ces informations provient de l’établissement lui-même. L’autre partie provient de l’expression même des personnes hospitalisées : en effet toutes les plaintes, les réclamations, les éloges, les propositions ou observations des usagers, les questionnaires de sortie, les enquêtes de satisfaction… sont mises à la disposition de la C.R.U.

    • La C.R.U. fait l’analyse de ces informations et dresse un tableau des pratiques existantes.
    • Chaque fois qu’elle juge une amélioration souhaitable dans un domaine donné, elle formule des recommandations au Conseil de surveillance.
    • Le Conseil de surveillance décide, parmi ces recommandations, celles que l’établissement a lieu de retenir et, chaque année, la C.R.U. fait une évaluation de l’impact des mesures prises au cours de l’année écoulée.
    • Le rapport (qui fait état des pratiques existantes, des recommandations proposées et retenues et de l’évaluation de ces dernières) est ensuite transmis aux instances régionales (agence régionale de santé et conférence régionale de santé) qui l’utiliseront pour définir la politique régionale de santé.

    Ce n’est qu’au travers de ce que vous exprimez que l’établissement peut véritablement connaître vos besoins et vos attentes et décider des mesures qui pourront y répondre. Que vous soyez satisfait ou non, il est donc très important que nous le sachions. Aidez-nous à progresser